jeudi 1 décembre 2011

Article : Convertir un sonar pour la pêche sur glace

La période de pêche sur glace approchant à grand pas, je me devais de commencer à penser à des solutions pouvant régler certains problèmes récurrents auxquels j'ai été confrontés lors de la saison précédente.  Un de ces problèmes était le manque de chaleur, il sera probablement chose du passé puisque je me suis procuré une chaufferette au propane digne de ce nom.  Malgré que le froid à quelques fois eu raison de ma détermination, le principal défi technique venant affecter directement la qualité de mes pêches en eaux profondes était la difficulté de bien ajuster la sonde du sonar (écho sondeur, fish finder ).

En situation de pêche en eau profonde pour le sébaste et la morue, disons entre 100 et 500 pieds, l'alignement de la sonde du sonar est un enjeu majeur.  Je m'explique : une déviation de quelques degrés peut faire que le sonar montre de l'information ne se trouvant pas où on présente l'appât, cet effet est proportionnel à la profondeur, plus c'est profond plus il faut être précis.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement des sonars vous pouvez aller lire sur ce lien, il contient plusieurs articles sur les différents aspects à connaître sur le sujet.  Si vous connaissez déjà le principe voici un diagramme illustrant le problème :


Trois effets négatifs découlent d'une sonde mal ajustée en situation de pêche sur glace en eau profonde :
  • on peut perdre la vue de notre appât
  • on peut voir du poisson qui en fait se trouve très loin d'où on est, ce qui nous encourage à pêcher au mauvais endroit
  • on peut ne pas voir le poisson qui se trouve réellement où on est et donc manquer une opportunité de mettre l'appât à la bonne profondeur

Je devais donc trouver le moyen de pouvoir mettre au niveau la sonde de mon sonar, tout en faisant en sorte que le tout soit facilement transportable.  Après quelques temps à cogiter ça j'en suis venu à une solution très simple : un support dont l'extrémité du haut est parallèle à la sonde du sonar.  Avec cette disposition il sera possible de se servir d'un niveau sur la partie émergée du support pour être certain que la sonde, immergée, soit toute aussi droite.

Le support en position replié pour le transport
 L'ajustement initial de la position de la sonde sur le support est très important, il sera le gage de la précision du montage final lors de l'utilisation en situation de pêche.  Il doit se faire à l'air libre, au dessus d'une surface plane et solide comme par exemple un plancher de béton. 

Il est à noter que certain sonar d'une puissance plus élevée que le mien peuvent voir leur sonde chauffer excessivement lorsque utilisée hors de l'eau.  Ceci peut entraîner le bris de la sonde si les périodes d'utilisation hors de l'eau sont trop longues.  C'est à vous de diviser l'ajustement en plusieurs courtes périodes entrecoupées de refroidissement de la sonde.

La manière de faire pour ajuster la sonde est très simple : une fois le support déployé et le niveau en position et bien droit sur tous les axes, il suffit d'ouvrir le sonar et de modifier la position de la sonde jusqu'à l'obtention du meilleur écho possible sur l'écran du sonar.

Support déployé avec le niveau en place et bien droit
Un triple écho, difficile de faire mieux, c'est signe que l'ajustement est bon
Suite à un ajustement précis j'ai vissé un butoir sur le support, il permettra de toujours avoir le bon ajustement simplement en accotant la sonde dessus.  On peut voir le butoir sur la première photo de cet article, c'est la partie plus large juste à droite de la sonde.

Sur les deux photos suivantes, j'ai désaxé un peu le support afin de montrer la différence dans la force du signal d'une sonde mal ajustée :
Support un peu désaxé

Perte de beaucoup de la force du signal de la sonde comparé à un bon ajustement
Les prochaines photos concernent plus la disposition du sonar et les branchements.  Étant donné que ça peut différer beaucoup d'un modèle à l'autre où selon les besoins spécifiques de chaque pêcheur, je ne m'éterniserai pas en texte à ce sujet.  Si ça peut vous donnez quelques idées tant mieux :

Le sonar est tenu en place sur un coffre par deux élastiques
Les connexions sont assurées par des terminaux et scellées avec de la gaine thermorétractable (heat shrink tube)
Les fils ont des couleurs différentes pour le + (en cuivre) et - (en aluminium)
Tant qu'à être sur une lancé en ce sens, j'ai décidé d'aller un peu plus loin dans la personnalisation de mon kit d'électronique de pêche et d'y intégrer un GPS.  J'en avais déjà un mais je ne m'en servais que très peu à la pêche car c'est un vrai trou à piles, deux heures pour trois piles AAA. 

J’avoue que cet ajout me servira principalement pour la pêche en embarcation où il est utile d'avoir un GPS ouvert en tout temps.  Vous comprendrez donc que je me sers de ce coffre l'été aussi, c'est seulement la manière d'attacher la sonde qui diffère.  Sur la glace un GPS peut servir pour prendre en note certains endroits, mais le laisser ouvert en tout temps ne sert à rien.

J'avais à ma disposition, du fil électrique, des terminaux et un convertisseur pour brancher des appareils à connecteur USB à une voiture.  Mon GPS (un Magellan Explorist 500... j'aurais du acheter un Garmin GPSmap...) ne dispose que du type de connexion USB.  Je disposais donc tout ce qu'il me fallait, exception faite d'un support qui me permettrait de le fixer en place de manière à bien le voir en tout temps.

Pour le support de GPS je me suis servi de plexiglas que j'ai plié à l'aide d'un fusil à air chaud pour lui donner la forme désirée :

Support sur mesure pour mon GPS
Adaptation électrique pour fournir le GPS (la boule est juste le fil de trop sous du ruban électrique)
Le support installé, simplement coincé sous le sonar, le GPS tien avec du velcro
Vue de l'avant
Le tout (kit hiver et été) dans le coffre
Je me suis décidé à faire cet article après avoir cherché de l'information sur internet à propos de conversion de sonar pour la pêche blanche.  Je n'ai pas trouvé grand chose durant mes recherches et j'espère que ce que j'ai consigné ici comme idées et manières de faire pourra servir à d'autres.

Samuel Tremblay

7 commentaires:

  1. Je te ferai remarquer que tu devrais mieux isoler tes connecteur "crimp". Au pire, ils en vendent avec une gaine plastique par dessus concu pour ca..

    Et point de vue "chauffage de sonde", TOUS les modèles Humminbird détecte quand la sonde est hors de l'eau et diminue de beaucoup la puissance. Donc tu peux laisser une sonde a l'air libre tant que tu veux, aucun problème

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton commentaire.

    J'ai vu le type de connecteurs dont tu parles... mais seulement après avoir fait le montage. Leur utilisation peut éviter des court-circuit en empêchant les pôles d'entrer en contact.

    Pour ce qui est des sonde humminbird je ne savais pas qu'ils sont dotés d'une telle protection ! C'est bon à savoir, mais je me devais de le spécifier, d'autres compagnies n'ont peut-être pas ce système.

    RépondreSupprimer
  3. Excellent! Je veux un coffre comme le tient! :)

    RépondreSupprimer
  4. peter44
    oui, le tient aussi est super et tout rentre dans t on coffre tres bonne idee avec t on gps.
    a force de voir t es idée on va encore plus modifier nous coffre de sonar.
    bravo

    RépondreSupprimer
  5. Ton père est surement très intélligent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais apparemment il sait pas écrire "intelligent" ;)

      Supprimer